Dépêchez-vous ! 5 euros offerts pour toute 1ère commande pour votre chien avec le code : BIENVENUEWNM

L’histoire de Néphos

Elevage Reproduction , Santé et hérédité de nos BA

L’histoire de Néphos

Messagepar alyson9 » 30 Mai 2018, 12:16

Bonjour,
Tout d’abord pardonnez-moi si je ne poste pas dans la bonne catégorie, je vais aborder plusieurs sujets. Voici assez brièvement l’histoire de mon chien Néphos. Je recherche des témoignages de personnes ayant eu le même genre de difficultés avec leurs chiens.

Nous avons adopté Néphos à deux mois dans un élevage. Il vivait en box avec sa mère et ses frères et sœurs. L’eleveur nous a dit de lui que ćetait le plus râleur de la portée, et en effet il gémissait pas mal pendant que nous signons les derniers papiers. En revanche, plus rien depuis que nous sommes arrivé à la maison.

Jusqu’à ses six mois aucuns problèmes, à part un hypperattachement parfaitement gerable (depuis le premier jour de son arrivée d’ailleur). Il est équilibré, épanoui et très sociable. Il faut dire que nous avons tout mis en œuvre pour qu’il évolue dans de bonnes conditions (promenades quotidiennes, alimentation de qualité, activité physiques et intellectuelles, sociabilisation avec les humains, les animaux et les différents environnements, etc).

A ses six mois nous avons dû trouver une solution de castration car il vit avec d’autres chiennes non stérilisé et pas en assez bonne santé pour subir une stérilisation. Ne souhaitant pas opté pour une castration invasive et définitive, j’ai choisis une castration chimique par implant Suprelorin (Virbac) qui dure 12 mois. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un petit implant qui injecté par le biais d’une seringue dans la nuque du chien, et qui diffuse des hormones pour contrer la testostérone, l’implant se dissout naturellement dans l’organisme à la fin du temps d’action donc pas besoin de le retirer.

A ses sept mois tout commence à basculer. Il devient incontrôlable lors des promenades, très peureux avec tout le monde (sauf nous), fait des crises de paniques lorsqu’on croise des gens et tenté par tous les moyens de fuire (jamais d’agressivité), ne cesse d’haleter, aboie au moindre bruit qui l’inquiete (et tous les bruits l’inquietent), vole la nourriture sur les meubles, refuse de rester seul dans le jardin (alors qu’il y a été habitué depuis son arrivée car c’est dans le jardin qu’il reste quand nous partons, sinon il est avec nous dans la maison mais à libre accès a l’extérieur), n’arrive plus à contrôler ses émotions, ses selles deviennent diarrhées. Parallèlement l’hyperattachement s’accentue.
Aucun événement traumatisant n’a pu se passer, même en notre absence. Notre jardin est bien clôturé et nos voisin qui sont aussi notre famille veille sur lui pendant nos absences (qui durent très peu de temps).

Aujourd’hui Néphos a 14 mois. Les problèmes sont toujours les même et ont pris beaucoup d’ampleur. Nous avons consulté divers professionnels (vétérinaires, spécialistes, comportementalistes, clubs canins, éducateurs particuliers, etc). Visiblement l’implant serait mis hors de cause. L’hypothèse la plus probable serait que Néphos ait subit un traumatisme dans son élevage et que ce traumatisme ait ressurgit à sa pré adolescence. Il a commencé récemment un traitement médicamenteux (Anafranil) et une thérapie comportementale avec un éducateur particulier. Il lui a été diagnostiqué un hyperattachement, une phobie sociale et un déficit d’autocontrole. Il est trop tôt encore pour observer des résultats mais nous espérons que tout s’arrange et qu’il puisse revivre tranquillement et sereinement, comme avant.

Merci à ceux qui liront son histoire et partageront avec moi leurs expériences.
alyson9
 
Messages: 32
Inscrit le: 19 Jan 2018, 17:38

L’histoire de Néphos

Pour les membres du forum

Pour les membres du forum
 

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar Ricky » 30 Mai 2018, 12:59

Bonjour Alyson,
Il vient de quel élevage ton petit (lol) NEPHOS ?.
Avant de l'avoir , tu à était voir l'élevage ??
C'est quand même étrange comme situation !!.
Je me mets un peu à ta place,perso je serais plutôt inquiet , maintenant quoi faire ??,pas facile .
Bon courage.
Éric
Avatar de l’utilisateur
Ricky
 
Messages: 205
Inscrit le: 27 Avr 2018, 16:31
Localisation: le menil de briouze

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar alyson9 » 30 Mai 2018, 14:35

Bonjour Eric,
Merci pour ton message.
Néphos vient de l’élevage « des anges au cœur rouge » dans le 73. J’y étais allé quand Néphos avait 1 mois, pour le voir et voir l’elevage. Ça c’etait bien passé donc je l’ai réservé et je suis retourné le chercher le mois suivant
C’est la première fois que j’en vis cette situation avec un chien, et j’en ai déjà eu beaucoup. Et c’est paradoxal parce que c’est aussi la première fois où je me suis si bien renseigné et organisé pour appliquer toutes les règles d’or afin qu’il évolue correctement.
C’est vrai que c’est inquiétant, et surtout ça me fait de la peine qu’il vive en état constant de stress, ça doit vraiment pas être agréable. J’aimerais tellement l’aider encore plus que ce que je fais déjà. Pour l’instant le seul moment où il est complètement détendu et serein c’est quand il se blotti contre moi. Il pèse maintenant 45kg mais il se prend toujours pour un petit chiot :lol:

Image

Image

Image

Image

Image

Image
alyson9
 
Messages: 32
Inscrit le: 19 Jan 2018, 17:38

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar Diamant » 30 Mai 2018, 20:29

De ce que tu racontes, il y a des similitudes et de grosses différences avec Ulna ( à prononcer Eulney ).
Elle était déjà très timide à quatre mois et rendue à l'élevage, rasait le mur du fond, et a été achetée en deuxième propriétaire sur le mode "pauvre bête, que va devenir cette chienne si je ne la prends pas ?"... un syndrome de privation, une sorte d'autisme canin avec des phobies, des manies, des terreurs et des troubles comportementaux, qui n'ont fait qu'empirer parce que les gens font des erreurs ou interprètent mal.

Quand on me l'a donnée à 18 mois, ça murmurait fort euthanasie. c'est à 13 ans qu'elle l'a été.

Pour Nephos, Je conseillerais de le guider vers sa place de chien, en douceur et fermeté, de l'aimer sans s'en laisser compter. Devant une difficulté, ce qui ne marche pas du tout avec un cheval, très bien avec la plupart des chiens : le détournement d'attention. On passe à autre chose, et on y revient un peu plus tard, pas trop fort, progressivement. On ne lâche rien, patience et persévérance. Les câlins oui, si ça ne l'enfonce pas dans la névrose.

Tu dis qu'il ne peut pas y avoir eu d'évènement traumatisant, mais par exemple un passage proche de mirage 2000 dont on ne saura jamais rien peut faire des ravages sur un chien sensible.

Bon courage, ça sera long, frustrant, décourageant, mais rien n'est impossible à qui s'en donne la peine et comprend son chien. Eulney a été "remise en forme" pour le plus gros en deux ans, un petit peu tous les jours, et toutes les semaines en club canin. En posant comme condition que le moniteur propose, mais que le maître est le seul qui peut juger si c'est le moment de tenter ou pas (aller à l'échec n'est jamais bon). Elle n'est pas devenue parfaite, mais beaucoup mieux qu'espéré. Un peu timide mais pas anxieuse, franche, fiable et bien dans ses pattes.

Eulney et Nephos ont un point commun : un regard intense de cerveau en parfait état de marche, qui dit que ce n'est qu'un problème, pas une tare irrémédiable.

Fuir les gens pétris de certitudes ou rapides à trouver l'explication fumeuse et invérifiable, et se faire aider de ceux qui ont l'honnêteté intellectuelle de dire qu'ils ne savent pas, s'ils ont la curiosité d'essayer de comprendre ce qui est le plus adapté, et qu'ils ne font pas pire que mieux.

Tu dis que tu as eu beaucoup de chiens, mais annonce 21 ans seulement... Reconstruire Eulney n'aurait pas été possible si je n'avais pas d'abord reconstruit Diamant, une chienne maltraitée, ce qu'elle m'a appris m'a permis de comprendre. Sans elle, le puzzle n'aurait pas pu sortir de sa boite.
Avatar de l’utilisateur
Diamant
 
Messages: 55
Inscrit le: 03 Jan 2017, 12:10
Localisation: Oise

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar Thalia » 30 Mai 2018, 22:54

Tu es allée voir un comportementaliste ?
+1 à Diamant
Thalia
 
Messages: 155
Inscrit le: 04 Fév 2018, 11:26

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar alyson9 » 31 Mai 2018, 07:47

Bonjour Diamant,

Tout d’abord merci pour ton témoignage, c’est encourageant de savoir que d’autres ont réussi. Comme je le disais dans mon post, j’ai rencontré beaucoup, beaucoup de professionnels. Pas seulement pour trouver une explication au comportement de mon chien, mais surtout pour trouver un moyen de l’aider. J’ai fini par trouver deux perles rares : une comportementaliste canine diplômée qui a consacré beaucoup de temps à l’analyse du comportement de Néphos, qui a diagnostiqué ses problèmes et proposé un accompagnement médicamenteux et comportementale avec un éducateur canin diplômé. L’educateur canin que j’ai choisi est partisan de l’education douce et positive, il est très attentif à Néphos et comprend parfaitement que mon chien n’est pas une tête de mule qui n’obéit pas mais juste un chien tellement stressé qu’il n’arrive pas à se concentrer quand un inconnu est dans son champ de vision. Ça promet d’etre long et difficile mais en principe on devrait obtenir des résultats positifs dans quelques semaines. On avance au rythme de Néphos et c’est bien là ce qui m’importe le plus.
Concernant l’hyperattachement, pour l’instant il faut (selon ces deux professionnels) continuer à l’entretenir avec des câlins quitte à entretenir aussi cette croyance qu’il a d’etre encore un bébé (car dans sa tête c’est toujours le cas, il n’a pas grandit). Ce choix c’est parce que Néphos est à un stade d’anxiété important et que le travail en parallèle qu’on effectue avec l’esucateur, bien que très progressif, rajoute encore du stress dont il n’a vraiment pas besoin. L’hyperattachement doit rester en place pour l’aider, être son refuge, sa béquille affective, pour qu’il puisse commencer à progresser. Tout changer d’un seul coup serait contre productif car beaucoup trop stressant. Nous devons hiérarchiser les problèmes et se concentrer sur un seul a la fois. Donc d’abord la plus handicapante: cette peur diagnostiquée phobie sociale.
Mais en effet j’ai rencontré plusieurs professionnels ou non d’ailleurs, qui m’ont vraiment révolté par leurs remarques : il a été mal socialisé (alors que je me suis tellement investie là dedans), il ne fait pas assez d’exercice physique, il est trop materné, il faut le forcer, il faut qu’il voit des gens (sous-entendu que je suis un dragon qui le détient prisonnier en haut de sa tour), etc. Tout un tas de préjugés plus intolérables les uns que les autres.

En fait ce qui m’inquiete et m’intrigue le plus c’est que ce changement de comportement ait été si soudain. Et que tout se passait tellement bien les six premiers mois. C’est surtout pour cela que j’aimerais comprendre. Si Néphos avait eu ces problèmes au début et qu’il se seraient accentués par la suite, j’aurais compris que c’etait peut-être dans sa nature ou qu’en tous cas il avait des prédispositions à développer tout ça. Là en revanche il est exactement aux antipodes de ce qu’il était avant, et ce changement radicale c’est effectué en l’espace d’a peine trois semaines. J’ai du mal à comprendre qu’un traumatisme vécu à l’élevage ait pu ressurgir d’un seul coup comme cela, sans que rien de similaire n’ait pu le raviver. Qu’en penses-tu de ce côté là?

Concernant mon âge, 21 ans comme je l’ai dis précédemment, et le fait que j’ai déjà eu beaucoup de chiens, c’est en fait une histoire de famille (et de passion). On en a cinq actuellement. Une petite chienne Schipperke que j’ai adopté à l’âge de six mois dans un élevage était maltraité là-bas (les chiens étaient entassé à quatre dans des cages à lapins, l’eleveur les attrapait et les soulevait par les pattes, les chiens hurlaient de peur dès qu’il s’approchait etc.). J’avais jamais vu une scène pareille. Ça a été long aussi pour cette petite chienne mais la découverte d’un autre monde libre à beaucoup aidé. Seule séquelles, les aboiements à la moindre occasion (qui se font quand même moindre maintenant. Elle a aujourd’hui six ans et se porte à merveilles. C’etait le première expérience de « sauvetage » en quelques sortes, mais en ayant vu tout ça je savais à quoi m’attendre. Avec Néphos c’est différent.


Bonjour Talia,

Oui comme raconté ci-dessus, Néphos est suivit par une comportementaliste et un éducateur qui sont en relation et s’accordent sur les méthodes d’apprentissage.. Ils se font un bilan apres chaque rencontre pour adapter au mieux les exercices. Tous deux sont partisans de l’education douce et positive, et sont compréhensifs et respectueux des peurs de Néphos.
alyson9
 
Messages: 32
Inscrit le: 19 Jan 2018, 17:38

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar RELA » 31 Mai 2018, 11:21

Question idiote : ne serait-ce pas en rapport avec la castration chimique ?

Si c'était dû à un trauma à l'élevage ça se serait vu tout de suite, pas de problème jusque là, mais là il y a une coïncidence avec la castration chimique.
RELA
 
Messages: 800
Inscrit le: 09 Mai 2013, 18:10
Localisation: Normandie

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar alyson9 » 31 Mai 2018, 14:17

Bonjour Rela,

Question pas idiote du tout, je me la suis posé aussi et je l’ai posé aux professionnels que j’ai consulté : tous sont d’accord pour dire qu’il n’ y a pas de liens entre le comportement de Néphos et la castration chimique. C’etait Ma première hypothèse puisque les dates concordent, mais d'après eux c’est qu’une simple coïncidence. Cependant j’ai quand même contacté le laboratoire qui m’a dit que c’etait possible que l’implant accentue la peur ou l’agressivité mais qu’ils n’avaient pas eu de cas concret. J’ai donc écrit un courrier pour faire remonter mon expérience et donc qu’elle puisse servir à d’autres qui vivent la même chose s’ils le signalent au labo. Mais j’avoue que j’espere encore que l’implant en est la cause. Néphos a été implanté le 9 octobre 2017 et ce pour 12 mois environ. Donc en principe l’implant devrait disparaître dans 4 mois, il faut ensuite sûrement attendre quelques semaines pour que les hormones redeviennent à la normale. J’espère que ça changera quelque chose.
J’avais d’ailleurs demandé à le retirer mais aucun vétérinaire n’a accepté. L’implant n’est localisable que par écho donc ça nécessite une anesthésie, de raser le chien de la nuque au milieu du dos, une échographie et un acte chirurgical. Pour trop peu de bénéfices puisqu’il reste que quelques mois à tenir. Peut-être devrais-je faire un post au sujet de l’implant pour recueillir des témoignages?
alyson9
 
Messages: 32
Inscrit le: 19 Jan 2018, 17:38

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar ripper » 31 Mai 2018, 15:54

Ton loulou est craintif, stressé. C'est peut-être un moindre mal. Dur Dictissimo, il y a témoignage d'un chien devenu agressif et dangereux dès la castration chimique. Sa maitresse dit avoir vu beaucoup de témoignages semblable sur Facebook et autres.
http://forum.doctissimo.fr/animaux/Chie ... 2792_1.htm

Il y a des chances que tu récupères ton chien dans 4 mois, même si tu dois t'investir à fond pour que la crainte ne devienne pas ancrée.
Laurette
Frann du Bois du Luxembourg
Malko de Célius
Avatar de l’utilisateur
ripper
 
Messages: 1532
Inscrit le: 11 Jan 2010, 10:41

Re: L’histoire de Néphos

Messagepar Diamant » 31 Mai 2018, 17:42

Etrange drame, ça a 7 ans, ça ne parle pas d'implant mais d'injection d'un produit blanchâtre, avec des effets totalement à l'opposée... faudrait trouver des cas subissant les mêmes effets pour le même produit.

Une chienne en chaleur ? si on peut la garder à part pendant deux-trois semaines (c'est pas toujours très simple), pas besoin de chimie pour éviter les problèmes de prolifération.

de
"Question idiote : ne serait-ce pas en rapport avec la castration chimique ?"
à
"Il y a des chances que tu récupères ton chien dans 4 mois"
le raccourci est peut-être un peu rapide, l'avenir le dira.

En "attendant" il faut croiser les doigts en espérant que le problème bien abordé soit totalement réversible.
Avatar de l’utilisateur
Diamant
 
Messages: 55
Inscrit le: 03 Jan 2017, 12:10
Localisation: Oise

Suivant

Retour vers Elevage Reproduction , Santé hérédité

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron