Page 1 sur 3

coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 07:47
par missmarple
Par les temps qui courent, ça peut servir ...

Coup de Chaleur
L e chien n'a pas la possibilité comme l'homme de se refroidir par la sudation puisqu'il ne possède de glandes sudoripares qu'entre les doigts. Seul reste le halètement qui, par élimination de vapeur d'eau, permet de réguler la température interne. Voilà pourquoi les temps chauds et par surcroit humides sont particulièrement difficiles à supporter pour nos compagnons à quatre pattes.
Connaître les circonstances d'apparition
Pour que survienne un coup de chaleur, il faut que les circonstances soient telles que les mécanismes régulateurs de la température corporelle soient saturés.
Deux situations types peuvent conduire à cet état.
Soit l'organisme doit faire face à une importante production de chaleur consécutive à un effort musculaire violent et il n'y parvient pas parce que la température extérieure et le taux d'hygrométrie sont trop élevés. Par exemple lors d'une balade en VTT avec son chien.
Soit, l'organisme est soumis à une température ambiante très élevée, en dehors de tout effort, et ses capacités de régulation thermique sont dépassées. C'est exactement ce qui se produit lorsqu'un chien est laissé dans une voiture exposée au soleil. La température peut y atteindre des degrés effrayants et insoupçonnés, par effet de serre.
Attention aux efforts par temps chauds et lourds et attention aux véhicules surchauffés
Les conséquences de l'augmentation brutale de la température interne lors d'un coup de chaleur sont multiples.

Reconnaître le coup de chaleur
Le premier symptôme du coup de chaleur est une augmentation de la fréquence respiratoire.
Ce halètement est un phénomène réflexe qui survient dès que la température corporelle augmente. La frontière entre le simple halètement et de véritables difficultés respiratoires n'est pas évidente à décrire.
Chaque fois que le chien semble haleter de façon inconfortable, chaque fois qu'il donne l'impression de ne pas parvenir à reprendre son souffle, il faut penser qu'il est peut-être, au bord du coup de chaleur, surtout si les circonstances l'évoquent.
On observe par ordre de gravité: une diminution de la vigilance puis un abattement qui peut être entrecoupé de phase d'agitation, enfin une prostration pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance.

Les gestes qui sauvent
La première chose à faire lorsqu'un chien est victime d'un coup de chaleur, c'est de le refroidir pour abaisser sa température corporelle.
L e refroidir progressivement, avec des linges mouillés sur le corps en commençant par la région du cou. Mais pour faire baisser la température, tous les moyens sont bons: douchage progressif à l'eau froide, balnéations, mise en place d'un sac plastique rempli de glaçons sur le crâne etc....Lors du coup de chaleur, il n'y a aucun risque à refroidir l'animal. En pratique, si on se trouve en pleine nature, il faut porter le chien à bras jusqu'à un point d'eau. A proximité d'une maison, on demandera à utiliser un jet et, si possible, à disposer de glaçons.
Il ne faut jamais sous-estimer les conséquences possibles d'un coup de chaleur, même en phase de début.
L'évolution des symptômes peut surprendre par sa rapidité. Il faut donc agir de façon rapide et efficace !
Lors d'un coup de chaleur installé, le simple fait de refroidir l'animal de façon externe ne suffit pas.
L'animal doit être donc admis rapidement dans une Clinique Vétérinaire.

Conseils pratiques - Comment l'éviter?

- Attention à l'enceinte close que constitue l'habitacle d'une voiture. La température atteint des pics dangereux très rapidement et devient une véritable étuve.
- Ne laissez jamais un chien dans le coffre (même avec des grilles d'aération qui ne protègent pas l'animal de ce caisson de cuisson ambulant !! ).
- Pensez que le soleil tourne et que l'ombre se déplace... et que malgré l'ombre, la température ambiante peut être fatale
- Ayez toujours dans le coffre un bidon d'eau qui permette d'abreuver ou de mouiller l'animal.
- Ne soumettez votre chien à un effort important par temps chaud qu'avec prudence. Rappelez-vous que sa passion pour le sport, les jeux peuvent le conduire à dépasser ses limites.
- N'hésitez jamais à le mouiller abondamment ou à le baigner carrément avant et après l'effort.

Comment y faire face?
Il fait chaud, votre chien vient de fournir un effort musculaire important ou de séjourner dans une enceinte dont la température ambiante est très élevée.
Il est très essoufflé (inconfort respiratoire), il titube, il ne réagit plus normalement à vos sollicitations, sa température corporelle dépasse 39° ==> refroidissez-le, le plus vite possible, par tous les moyens (douche, bain, glaçons).
Faîtes lui des enveloppements avec des linges mouillés et conduisez-le rapidement chez le vétérinaire si son état ne se normalise pas très vite !

Source : Clinique véterinaire de l'Oiselet - 38 Bourgoin-Jallieu

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 08:21
par Domi27
Merci Miss, très clair et très utile cet article.

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 08:33
par Brigitte(Charmoz)
A ce propos, quelqu'un a-t-il déjà utilisé le "tapis rafraîchissant" type Aqua CoolKeeper.
( http://www.wanimo.com/fr/chiens/neige-e ... ge-sf3689/ )

Je me dis que ça peut être pas mal, si ça marche, à installer dans la voiture les jours d'entraînement quand il fait chaud. Quelqu'un connaît ??

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 08:36
par FREVILLE78
Je rajoute, avant l'arrivée du coup de chaleur, on peut constater à la base de la queue le poil qui se lève anormalement en épis.

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 08:39
par Domi27
Non je ne connais pas. Ce serait intéressant d'avoir des retours, en effet.

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 23 Août 2011, 09:32
par titluciole
Faire gaffe aussi aux changements de température brusque, genre le chien tranquillement couché dans sa caisse climatisée pour se retrouver à bosser en pleine chaleur. Plus dur à encaisser que s'il est à même température mais à l'ombre au frais.

Et attention aussi aux fait de mouiller le chien, ne pas remettre en varik direct ensuite, l'eau sous l'effet de la chaleur, dans un endroit clos, va s'évaporer du chien et va créer une espèce de sauna dans la caisse qui peut être tout aussi dangereux pour le chien qui crée encore plus de condensation en haletant.

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 26 Juin 2012, 15:22
par DENOU
Super ce post !! Merci pour ces infos
Actuellement très chaud dans le Sud ,Ghost n'apprécie guère la chaleur !!!!!
Je le laisse à l'intérieur lorsque j'y suis sinon il est à l'extérieur avec des coins d'ombre et beaucoup d'eau

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 26 Juin 2012, 16:00
par fanfan91
que sa quo la chaleur ???? CA EXISTE CA !!!
fanfan

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 04 Juin 2013, 07:07
par missmarple
Pour compléter l'article initial :
- si l'on mouille son chien avant travail ou balade, il ne faut pas lui mouiller la tête (risque d'insolation accrue par effet "loupe") mais au niveau de l'aine et face interne des cuisses et sous le cou (en fait à l'endroit ou passent les artères). On peut aussi lui tremper les pattes dans l'eau.
- Attention aussi à ne pas surprotéger le chien de la chaleur ("gadgets" rafraichissants, voiture ou remorque climatisée par ex.) et à le sortir direct pour le faire travailler ou courir. Perso, comme j'ai un utilitaire et des cages grillagées, j'ouvre portes latérales, vitres et porte arrière. L'air circule (c'est moins le cas avec les varis plastiques) et il n'y a pas de choc thermique entre interieur et exterieur.

ps : on peut aussi facilement fabriquer une bache isolante avec deux couvertures de survie ( les "argents", les dorées sont trop fragiles) et un vieux drap. J'avais mis sur l'ancien forum une photo de celle que j'avais pour mon break mais je ne retrouve ni le post, ni les photos ... C'est très efficace. En été et en plein soleil, ma bouteille d'eau restait fraiche.

Re: coup de chaleur

MessagePublié: 04 Juin 2013, 07:10
par Domi27
Merci pour le complément, et je confirme : même avec des efforts violents, sous un cagna d'enfer, en concours de ring, par exemple, ou entrainement intensif, mouiller le chien comme indiqué par Miss, aussi souvent que de besoin, et il reste bien frais.