Dépêchez-vous ! 5 euros offerts pour toute 1ère commande pour votre chien avec le code : BIENVENUEWNM

Votre conception de l'éducation d'un chiot

Comment éduquer et entrainer son berger allemand?

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar Chrissy » 12 Août 2019, 22:16

sylvie83 a écrit:cf l'école du chiot de J Ortega
Les exercices qui seront pratiqués
Comme il s’agit de bien préparer le chiot à vivre avec son maître et dans son environnement, on retiendra essentiellement quelques exercices :
La sociabilité
En jouant en liberté les chiots continuent à travailler leur langage canin, qu’ils avaient commencé à apprendre avec leur mère, leurs frères et leurs sœurs. Ils continuent ainsi leur imprégnation à l’espèce.
La sociabilité aux étrangers est encore plus importante et il est intéressant d’introduire parmi les chiots, des catégories d’humains différentes : Adultes (hommes et femmes), enfants adolescents, enfants en bas âge (attention aux excès de zèle avec griffes et léchages).
On peut également s’amuser à déguiser certains d’entre eux avec uniforme, casque, blouse, masque de carnaval, etc. En aucun cas le futur chien ne doit craindre tel ou tel humain.
La hiérarchisation
Elle va consister à préparer le chiot à considérer son maître comme un chef de meute et non comme un égal. Il suffit de se livrer à ces quelques exercices en douceur pour régler le problème une bonne fois pour toute.
Elle va consister à préparer le chiot à considérer son maître comme un chef de meute et non comme un égal. Il suffit de se livrer à ces quelques exercices en douceur pour régler le problème une bonne fois pour toute.
Les manipulations douces
Elles contribuent à la hiérarchisation et à la socialisation. Elles préparent les chiens à supporter les contacts et les manipulations sans rechigner, de la part : d’un vétérinaire (plus besoin de muselière), d’un juge d’exposition ou de travail, d’une toiletteuse, d’un enfant dans la rue, etc. on prendra les chiots un par un pour éviter les distractions. On le soulève dans les bras. On le passe à un autre maître qui le passe au suivant.
On examine les dents, les oreilles, on soulève la queue comme pour prendre la température.
On le place sur la table pour le manipuler, pour le brosser.
La gamelle
Un chiot de caractère aura tendance à réagir comme il le faisait avec ses frères et sœurs, en interdisant l’approche à quiconque, humain, ou animal, lorsqu’il mange. On dépose quelques croquettes ou la nourriture habituelle que le maître aura soin d’apporter dans la gamelle. On laisse le chiot entamer son repas et on demande au maître de mettre les mains à l’intérieur. S’il grogne ou tente de mordre, le maître doit le saisir par la peau du cou avec un « non » énergique, avec fermeté mais sans brutalité. C’est un des moyens assez simples pour s’assurer rapidement et définitivement d’avoir un chien hiérarchisé durant toute sa vie (expérience qui a fait ses preuves sur des centaines de chiens).
Maintenir sur le dos
Les chiots à tendances agressives doivent être retournés sur le dos et maintenus ainsi quelques secondes, acceptant même que le maître les chevauche.
La résistance au stress
Le chiot doit faire des acquisitions importantes en ce qui concerne « l’homéostasie sensorielle », c’est-à-dire l’équilibre entre le milieu et lui-même. Il doit pouvoir résister aux stimulations du milieu humain avec ses odeurs, ses bruits de la ville, ses mouvements, ses sols différents…
Cet apprentissage doit être réalisé le plus tôt possible, avant l’âge de 3 mois il doit avoir été confronté au niveau de stimulations qu’il aura à l’âge adulte, sinon il ne les supportera pas plus tard.
Je me suis servi pour l’école du chiot de mon expérience pour la formation des futurs chiens-guides d’aveugles, chiens pour handicapés ou chiens de catastrophe.
On prévoit des stimulations visuelles comme le couloir où ils doivent passer d’où pendent des banderoles, des tuyaux de mousse, des bouteilles de plastique, etc.
Des stimulations acoustiques avec des bruits divers et des CD de sons.
Des stimulations tactiles comme des sols différents, des obstacles mouvants où ils peuvent se déplacer.

Des stimulations olfactives constituées par des boites à odeurs qui contiennent des os, du poisson, des herbes, etc. Ils peuvent être attirés par elles mais ne peuvent y accéder, par contre ils peuvent avoir la friandise minuscule que tient son maître, ce qui engendre une banalisation des odeurs attirantes. Plus tard cela sera utile pour ne pas qu’il recherche les senteurs fortes (crotte de renard, par exemple), lors des promenades en forêt.
L’Obéissance
En aucun cas elle ne doit être contraignante, on doit surtout se baser sur le jeu et le plaisir qu’il ressent à l’exécution. Un chien joueur c’est une véritable mine d’or pour le maître qui veut inculquer une éducation, à condition de procéder avec méthode. C’est de la distraction organisée : la balle de jeu, le jouet ou la friandise sont un aimant puissant qui sert à orienter correctement les comportements, selon les grands principes de ma Méthode Naturelle.
Le rappel
Il faudra faire des progressions avec des difficultés qui vont grandissantes, par exemple :
le chiot est tenu par le moniteur, le maître l’appelle à vue en montrant ce qu’il a dans la main.
Le chiot est tenu pas le moniteur, le maître l’appelle en courant, et en montrant ce qu’il a dans la main.
Le chiot est tenu, le maître l’appelle et disparaît à sa vue (cachette)
Dans cet exercice il faut varier les situations et on peut demander au maître de se coucher au sol, d’être assis sur une chaise. A chaque arrivée, bien entendu, le chiot reçoit la friandise ou l’objet de jeu ainsi que les félicitations de son maître.
La marche au pied
On n’utilise pas de laisse, elle est superflue puisque le maître tient dans sa main de quoi attirer son élève. Au début il récompense souvent, tous les quelques pas, puis de moins en moins. Par la suite, on passe à la marche au pied avec des distractions.
Les positions
On lui apprendra les positions, Assis, Couché, Debout, à l’ordre, en s’aidant de l’objet de jeu ou de la friandise qu’on tient dans la main. En l’air pour le assis, vers le sol pour le couché, sur le côté pour le debout.
Ainsi les signaux qu’il retiendra seront aussi bien acoustiques que visuels, ce qui permettra plus tard de le commander à distance.
Les positions seront exécutées à l’arrêt, le maître devant, le chiot à son côté, mais également en mouvement pendant la marche ou sur la table, ceci avec ou sans distraction.
La ville
N’oublions pas qu’il s’agit de préparer des chiens bien éduqués pour la ville, hors beaucoup de maîtres négligent ce point important. Les moniteurs du club auront donc à cœur d’organiser de temps en temps des sorties en petit groupe en ville (cette fois les chiots seront tenus en laisse souple), les maîtres étant munis de leur jouet ou de la friandise pour apprendre à dévier l’attention en cas de stress, ou bien de pouvoir se faire obéir malgré les distractions.
Un chiot qui a eu la possibilité de fréquenter l’Ecole du chiot, équivalent de notre maternelle, a toutes les chances d’intégrer la vie de ses maîtres et celle de notre société dans les meilleures conditions. C’est la meilleure prévention contre les mauvais comportements !
TOUT EST DIT :)


Bonjour,
j’ai lu scrupuleusement chaque ligne pour moi le rêve comparé au club où je me rends, lâcher les chiots 5/7 minutes en début de séance puis travailler les bases de l’éducation : assis couché marche en laisse et pas assez sur le rappel à mon goût..mais ma princesse fait tout en étant distraite pour elle comme pour moi c’est frustrant je ne prends pas de plaisir à la forcer à exécuter des ordres qu’elle maitrise déjà très bien. Nôtres plaisir moi l’a regarder s’éclater avec les copains en début de séance et elle s’éclater avec les copains, mais déjà certain joue et s’énerve vite, ne risque t’elle pas de finir à son tour par reproduire cette agressivité ? Enfin bref tout ça pour dire que oui l’école des chiots est peut-être nécessaire mais cela a vite ces limites. J’ai vraiment trouvé la méthode que tu enseignes beaucoup plus intéressante, je n’hésiterais pas à faire certaines choses de mon côté, car cela me donnait déjà envie rien qu’a te lire. Je vis dans le 49 sinon je m’inscrivais à ton club de suite... si tu as des conseils sur le rappel parfait ou presque je prends c’est un point que je ne maîtrise pas à tous les coups, parfois rappel parfait avec retour de ma princesse accompagnée de son enthousiasme et d’autres fois elle me regarde et ne bouge pas :!: De même je m’interroge le fait de les laisser se rencontrer les sociabilisent mais lorsqu’on va en ville là ma louloute veut aller jouer avec tous les chiens que l’on croise. Est ce un lien de cause à effet ? Autres choses ne doit on pas nous maîtres être formés sur nos attitudes, car je suis sûr que c’est moi qui fait mal les choses et pas le chiot qui ne demande qu’a apprendre, on devrait également avoir une école des maîtres en plus de l’école des chiots !!!!! En tout cas merci pleins de bons conseils et d’idées pour l’apprentissage !






elle maîtrise déjà, alors qu’elle n’aspire qu’à une chose retourner jouer avec les copains...
Avatar de l’utilisateur
Chrissy
 
Messages: 21
Inscrit le: 12 Août 2019, 10:03

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Pour les membres du forum

Pour les membres du forum
 

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar mrusso » 13 Août 2019, 08:04

ce que tu décris sur le chiot voulant jouer avec tout chien croisé est une des raisons pour lesquelles je suis contre la majorité des écoles du chiot françaises... ainsi que le manque de contrôle des chiots qu'on laisse "jouer" (dominer, brutaliser, effrayer, etc) sans intervention...
Vive l'Obeissance canine de competition !!!
une Discipline et pas un morceau d'une autre ni de l'education...

Vive les BAT !
Avatar de l’utilisateur
mrusso
Modérateurs
 
Messages: 11396
Inscrit le: 08 Jan 2010, 19:09
Localisation: amiens

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar Domi27 » 13 Août 2019, 08:07

Chrissy a écrit:Bonjour,
j’ai lu scrupuleusement chaque ligne pour moi le rêve comparé au club où je me rends, lâcher les chiots 5/7 minutes en début de séance puis travailler les bases de l’éducation : assis couché marche en laisse et pas assez sur le rappel à mon goût..mais ma princesse fait tout en étant distraite pour elle comme pour moi c’est frustrant je ne prends pas de plaisir à la forcer à exécuter des ordres qu’elle maitrise déjà très bien. Nôtres plaisir moi l’a regarder s’éclater avec les copains en début de séance et elle s’éclater avec les copains, mais déjà certain joue et s’énerve vite, ne risque t’elle pas de finir à son tour par reproduire cette agressivité ? Enfin bref tout ça pour dire que oui l’école des chiots est peut-être nécessaire mais cela a vite ces limites. J’ai vraiment trouvé la méthode que tu enseignes beaucoup plus intéressante, je n’hésiterais pas à faire certaines choses de mon côté, car cela me donnait déjà envie rien qu’a te lire. Je vis dans le 49 sinon je m’inscrivais à ton club de suite... si tu as des conseils sur le rappel parfait ou presque je prends c’est un point que je ne maîtrise pas à tous les coups, parfois rappel parfait avec retour de ma princesse accompagnée de son enthousiasme et d’autres fois elle me regarde et ne bouge pas :!: De même je m’interroge le fait de les laisser se rencontrer les sociabilisent mais lorsqu’on va en ville là ma louloute veut aller jouer avec tous les chiens que l’on croise. Est ce un lien de cause à effet ? Autres choses ne doit on pas nous maîtres être formés sur nos attitudes, car je suis sûr que c’est moi qui fait mal les choses et pas le chiot qui ne demande qu’a apprendre, on devrait également avoir une école des maîtres en plus de l’école des chiots !!!!! En tout cas merci pleins de bons conseils et d’idées pour l’apprentissage !
elle maîtrise déjà, alors qu’elle n’aspire qu’à une chose retourner jouer avec les copains...


Alors tu pointes trés bien les limites et les inconvénients de ces écoles de chiot avec des lâcher de chiots, et où le chiot apprend soit qu'il est bien plus intéressant d'aller jouer avec les copains, et du coup devient incontrôlable, soit se prend des flips !
Il me semble que ce que tu avais commencé de beaucoup la sortir, lui faire connaitre diverses situations était un trés bon début. Perso je te dirai de fuir ces ecoles du chiot et d'intégrer un club un peu plus tard, avec de vrais séances d'éducation, ou les chiens se côtoient, mais en étant maitrisés.
Une sélection n'étant basée que sur le côté physique d'un standard n'aboutirait qu'à terme à la mort d'une race.
Louis Huyghebaert
Avatar de l’utilisateur
Domi27
Modérateurs
 
Messages: 11561
Inscrit le: 16 Nov 2009, 07:10
Localisation: Normandie, Eure

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar Chrissy » 13 Août 2019, 11:10

Domi27 a écrit:
Chrissy a écrit:Bonjour,
j’ai lu scrupuleusement chaque ligne pour moi le rêve comparé au club où je me rends, lâcher les chiots 5/7 minutes en début de séance puis travailler les bases de l’éducation : assis couché marche en laisse et pas assez sur le rappel à mon goût..mais ma princesse fait tout en étant distraite pour elle comme pour moi c’est frustrant je ne prends pas de plaisir à la forcer à exécuter des ordres qu’elle maitrise déjà très bien. Nôtres plaisir moi l’a regarder s’éclater avec les copains en début de séance et elle s’éclater avec les copains, mais déjà certain joue et s’énerve vite, ne risque t’elle pas de finir à son tour par reproduire cette agressivité ? Enfin bref tout ça pour dire que oui l’école des chiots est peut-être nécessaire mais cela a vite ces limites. J’ai vraiment trouvé la méthode que tu enseignes beaucoup plus intéressante, je n’hésiterais pas à faire certaines choses de mon côté, car cela me donnait déjà envie rien qu’a te lire. Je vis dans le 49 sinon je m’inscrivais à ton club de suite... si tu as des conseils sur le rappel parfait ou presque je prends c’est un point que je ne maîtrise pas à tous les coups, parfois rappel parfait avec retour de ma princesse accompagnée de son enthousiasme et d’autres fois elle me regarde et ne bouge pas :!: De même je m’interroge le fait de les laisser se rencontrer les sociabilisent mais lorsqu’on va en ville là ma louloute veut aller jouer avec tous les chiens que l’on croise. Est ce un lien de cause à effet ? Autres choses ne doit on pas nous maîtres être formés sur nos attitudes, car je suis sûr que c’est moi qui fait mal les choses et pas le chiot qui ne demande qu’a apprendre, on devrait également avoir une école des maîtres en plus de l’école des chiots !!!!! En tout cas merci pleins de bons conseils et d’idées pour l’apprentissage !
elle maîtrise déjà, alors qu’elle n’aspire qu’à une chose retourner jouer avec les copains...


Alors tu pointes trés bien les limites et les inconvénients de ces écoles de chiot avec des lâcher de chiots, et où le chiot apprend soit qu'il est bien plus intéressant d'aller jouer avec les copains, et du coup devient incontrôlable, soit se prend des flips !
Il me semble que ce que tu avais commencé de beaucoup la sortir, lui faire connaitre diverses situations était un trés bon début. Perso je te dirai de fuir ces ecoles du chiot et d'intégrer un club un peu plus tard, avec de vrais séances d'éducation, ou les chiens se côtoient, mais en étant maitrisés.




Oui j’ai bien envie d’arrêter là, mais je suis partagée car ma princesse semble aussi tellement prendre du plaisir, c’est vrai avouons le c’est quasiment le seul endroit où le chiot peut s’éclater sans que le maître en face soit réticent et garde son chiot ou chien en laisse, et où ils sont tous plus ou moins du même âge et de même gabarit. Mais oui je continue à emmener ma Princesse partout avec nous centre ville, mer, campagne, parc publique etc.. J’en reparlerai à l’éducatrice qui vient également à domicile, mais en restant lucide car bien évidemment elle va prêcher pour sa paroisse....C’est assez compliqué doit on empêcher toutes envies de jeux pour que au quotidien le chien quand il en croisera d’autre s’en désintéresse, mais n’en faisant nous pas des chiens pas forcément heureux et un peu frustrés ? Il me faut encore trouver un équilibre et peut-être je lui donne trop de sentiments humains mais quand on les aime c’est pas évident ;) Mais quoiqu’il arrive je ne regrette pas ce forum, vous avez des conseils qui m’aident beaucoup merci à tous.
Avatar de l’utilisateur
Chrissy
 
Messages: 21
Inscrit le: 12 Août 2019, 10:03

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar Domi27 » 13 Août 2019, 11:58

C’est assez compliqué doit on empêcher toutes envies de jeux pour que au quotidien le chien quand il en croisera d’autre s’en désintéresse, mais n’en faisant nous pas des chiens pas forcément heureux et un peu frustrés ? Il me faut encore trouver un équilibre et peut-être je lui donne trop de sentiments humains mais quand on les aime c’est pas évident


Alors c'est une approche dont il va falloir te méfier, de lui donner des sentiments humains.
Il y a eu déjà des débats ici (enfin s'ils étaient antérieurs à 2014) à propos de : dois-je laisser mon chien jouer avec d'autres... Est-ce que celà va lui manquer ?

Avant tout, à mon avis, c'est avec toi qu'elle doit construire sa relation, pas avec les autres chiots.
Et si plus tard les cours en club seront pas mal pour la socialisation, il n'est pas indispensable qu'un chien aille jouer avec tous ses congénères, ni qu'il aime tous ses congénères.

Un juste milieu, en continuant comme tu fais de beaucoup lui faire côtoyer d'endroits, même le promener avec d'autres chiens, mais en parallèle, de beaux moments avec toi, pour renforcer votre lien et le rappel.
Une sélection n'étant basée que sur le côté physique d'un standard n'aboutirait qu'à terme à la mort d'une race.
Louis Huyghebaert
Avatar de l’utilisateur
Domi27
Modérateurs
 
Messages: 11561
Inscrit le: 16 Nov 2009, 07:10
Localisation: Normandie, Eure

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar djeel » 13 Août 2019, 17:55

Domi27 a écrit:Alors tu pointes trés bien les limites et les inconvénients de ces écoles de chiot avec des lâcher de chiots, et où le chiot apprend soit qu'il est bien plus intéressant d'aller jouer avec les copains, et du coup devient incontrôlable, soit se prend des flips ! Il me semble que ce que tu avais commencé de beaucoup la sortir, lui faire connaitre diverses situations était un trés bon début. Perso je te dirai de fuir ces ecoles du chiot et d'intégrer un club un peu plus tard, avec de vrais séances d'éducation, ou les chiens se côtoient, mais en étant maitrisés.


Tout à fait ds'accord !
Ma fille et moi emmenons Naya à 2 clubs canins (suivant nos dispos différentes) mais pas de lâchers de chiens.
Djeel, avec Naya et Phalco
Avatar de l’utilisateur
djeel
 
Messages: 125
Inscrit le: 08 Août 2019, 15:06

Re: Votre conception de l'éducation d'un chiot

Messagepar Cédric » 12 Oct 2019, 15:25

Aille aille aille... ces nouvelles méthodes... les SPA vont se remplir de chiens sans codes...
Cédric
 
Messages: 34
Inscrit le: 26 Sep 2019, 09:39

Précédent

Retour vers Comment éduquer et entrainer son BA?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit