Dépêchez-vous ! 5 euros offerts pour toute 1ère commande pour votre chien avec le code : BIENVENUEWNM

Une étoile de plus

Venez rendre hommage à vos chiens disparus, et nous en parler
Règles du forum
Règles du forum
- En arrivant sur le forum, on se présente à la communauté, s'il n'y a pas de présentation après une relance par courriel le compte sera supprimé
- Langage SMS INTERDIT sur le forum.
- On essaie de poster dans la bonne catégorie, avec un titre explicite, éviter le "demande d'aide", qui ne veut rien dire, préférez lui par exemple: "Mon chien à un problème de pattes"
- Le RESPECT est la base d'un forum, on peut ne pas être d'accord avec quelqu'un, mais on ne l'insulte pas ni le dénigre.

Une étoile de plus

Messagepar Florina » 17 Fév 2020, 18:23

Bonjour à ceux qui s'en souvient de nous….cela fait un petit moment, et aussi aux autres.

Hilti est parti, ce 14 février 2020, à 10 ans, un mois et 19 jours et presque 10 ans de vie commune à 20 jours près.
Nous avions fait un pacte, c’était lui qui décidait le jour et la manière de me dire qu’il était prêt pour le grand départ. Le vieux cabochard a tenu sa promesse. Ce vendredi matin, il est sorti, difficilement comme depuis des semaines, mais il est sorti. Nous avons fait le tour du jardin, doucement, plus doucement que les jours d’avant. Il est tombé sur ses fesses, mais il a fait celui qui s’assois en pensent peut-être que je n’avais pas vu. Il s’est levé et nous avons refait un tour du jardin, trois pipis, mangé quelques croquettes, et puis, soudainement, il est parti comme une balle aboyer après la voiture du voisin…il est reparti vers la maison, il s’est couché à côté de la voiture, une de ses places préférées. Je me suis agenouillé pour le gronder doucement, mais en croisant son regard les larmes me sont montées aux yeux, je lui ai juste demandé : « tu veux partir mon grand ? » Il a pris du bout des lèvres la biscote que je lui proposais, juste pour me faire plaisir, lui il n’en avait pas vraiment envie. J’ai ravalé mes larmes, je suis rentrée à la maison pour dire à Alain : il faut le faire partir aujourd’hui ou demain au plus tard.
Le cœur serré, je l’ai convaincu à faire un dernier effort pour rentrer à la maison.
Depuis mai dernier il était sous cortisone, je dosais tant bien que mal ses médicaments, nous le voyons diminuer bien plus vite, bien trop vite ! Le dimanche d’avant, j’avais piqué une colère noire contre je ne sais pas quoi ou qui, peut-être contre la vie tout court, me demandant comment prendre l’ultime décision pour mon loup, incapable de m’imaginer appeler le vétérinaire, de le regarder faire, de le voir emporter mon vieux copain… C’était comme cela depuis le début de l’année, c’est le 1er de l’an que nous l’avons aidé à se relever pour la première fois. J’ai augmenté la dose des medocs, le matin ça allait, le lendemain un peu moins, trois jours plus tard on avait l’impression que ça allait à nouveau, pour retomber dans l’angoisse deux jours après.
Je me suis dit que pour l’amour de chien qu’il était, ce 14 février c’était le plus beau cadeau que je pouvais encore lui faire ! Il ne courrait plus après les voitures depuis plusieurs mois, ce vendredi, il l’a fait, comme s’il voulait me dire « tu vois, c’est de cela qu’il faudra te souvenir, de moi le cabochard, pas d’un vieux chancelant » Il n’a jamais chouiné, ni gémit, il mettait trois plombs pour se lever, mais il ne pleurait pas.
Nous avions décidé depuis longtemps qu’il partira à la maison, chez lui, pas dans le cabinet du véto ! Ce vendredi, la voix tremblante, en sanglot à la fin, j’ai appelé. J’étais au travail, je m’en fichais de pleurer devant mes collègues.
Vers 13 h je suis rentrée à la maison, en me disant qu’il fallait profiter pour être avec lui. Mais comment regarder son chien, son compagnon de 10 ans, faire comme si tout allait bien, alors que seule moi savait ce qu’il allait se passer ? J’avais mal, j’avais peur de mal faire, peur de gâcher ses dernières heures. J’ai essuyé mes larmes avant de rentrer, j’ai serré les dents, j’ai pris sur moi.
Il était couché, à côté de son lit, il a levé la tête, il m’a regardé l’air « t’es déjà là » ? Je l’ai caressé, comme chaque fois que je passais à côté de lui, je lui ai demandé : « ça va mon gamin ? Tu veux sortir ? si tu veux, hein, quand tu veux, je suis là, tu m’appelles si tu veux faire pipi » Je suis parti dans le salon, je ne savais pas quoi faire, rester avec lui j’avais peur qu’il allait sentir ma peur et ma peine, que cela compliquera d’avantage la situation. Je tendais l’oreille, en espérant l’entendre se lever, pour sortir, il a aboyé deux fois, je suis allée le voir les deux fois, en espérant faire un dernier tour du jardin avec lui…mais non, je l'ai juste caressé, en lui disant "j'ai compris Doudou, je suis là, ça va aller", je ne l'ai pas forcé à se lever.
J’étais déchirée entre le besoin d’en finir vite et l’espoir absurde que le véto aura une urgence, qu’il va reporter l’intervention, et qu’il ira un peu mieux le soir, qu’on repart pour quelques jours de plus….
Alain est rentré aussi, à 14 h comme prévu, et puis le téléphone a sonné, le vétérinaire m’annonce qu’il sera là dans 30 minutes. Là, je réalise qu’il n’y avait plus de retour.
Sur le coup, je m’efforce de rester stoïque, ne pas pleurer, pas lui faire peur. Je lui demande encore une fois « tu veux sortir mon p’tit loup ? on va faire pipi ? » Non, il ne s’est pas levé. Il n’a pas bougé à l’arriver du véto, il n’a même pas aboyé, rien. Brave gamin ce Hilti, jusqu’au bout !
J’ai pensé que c’était bon, la dernière décision, l’ultime était prise, il n’y a plus qu’à faire…mais non, il a fallu choisir entre l’endormir d’abord et lui injecter le produit létal après où le produit létal direct ! Je regarde Alain, lui avait déjà fait partir les chats, il pleure, il baragouine péniblement, « je pense que c’est mieux de l’endormir avant », le véto nous explique qu’elle pense que c'est mieux directe, surtout les gros chiens sont difficiles, ils luttent pour résister à l’anesthésie, ce n’est pas beau à voir.
Je regarde Alain, je lui dis « tu sais, ils n’ont pas la même notion que nous sur la mort, vaut mieux aller direct ». La véto qui s’en mêle : « je ne suis pas si sûre qu’ils n’aient pas conscience de la mort » . Je l’ai presque fusillée du regard : « là, vous êtes gentille, mais vous ne m’aidez pas vraiment » ! Elle s’excuse « prenez votre temps »!
Je me suis accroupie à côté de lui, je le caresse, je lui fais les gratouilles d’oreilles qu’il aimait tant, « aller mon grand, gamin t’as déjà eu des piqures, même pas mal et après tu vas faire un gros dodo, et on se reverra, promis, tu vas aller chercher Choupette et Bartheze pour en découdre, tu verras peut-être mon papa ! je t’aime vieux brigand ». Je fais signe à la vétérinaire qu’elle pouvait aller !
Après la première dose, il pose sa tête par terre, entre ses grosse papattes, comme s’il me faisait un dernier « triste », j’ai senti sa respiration ralentir, après la deuxième dose, plus rien, j’ai enfin pleuré, en sanglot, ma tête posée sur la sienne.
Par pudeur je l’ai couvert avec une de ses couettes, je l’ai accompagné à la voiture du véto, nous avons attendu que la voiture est hors de la vue avant de rentrer…et pleurer encore plus.
Merci mon grand, chien cirque, t’as su faire ta place dans mon cœur, au combien vide aujourd’hui….
J’ai longtemps rêvé d’avoir un BA, je t’ai eu toi, le meilleur à mes yeux. Nous le voyons encore partout dans la maison, mais il est nulle part, le vide fait mal, très mal !
Désolée de revenir avec des tristes nouvelles....
Florina
Florina
 
Messages: 1178
Inscrit le: 11 Mars 2010, 13:18
Localisation: Nancy

Une étoile de plus

Pour les membres du forum

Pour les membres du forum
 

Re: Une étoile de plus

Messagepar ripper » 17 Fév 2020, 18:48

vraiment triste pour toi Florina. Mes larmes ont honoré ton loulou, mais quand on a connu ce déchirement plusieurs fois, le coeur est si meurtri et pas réparable, qu'il est très fragile pour ceux qui connaissent la même douleur.
Courage à toi et à ton homme, et pensez très fort à tous ces beaux moments partagés avec ton cabochard.
Laurette
Ripper
Diego et Frann du Bois du Luxembourg
Malko de Célius
Peipper des Légendes d'Armor'ic
Avatar de l’utilisateur
ripper
 
Messages: 1532
Inscrit le: 11 Jan 2010, 10:41

Re: Une étoile de plus

Messagepar charly » 17 Fév 2020, 20:05

Quel récit émouvant si beau et si difficile en même temps.
Sachez que vous avez fait tout les deux ce qu'il fallait faire même si c'est un moment déchirant, mais vous aimiez tellement votre chien que votre attitude l'a honoré croyez moi.
J'ai beaucoup de respect pour les gens qui aiment les animaux; sachez que je compatis à votre douleur et vous souhaite beaucoup de courage, il savait votre amour le concernant et ne vous oubliera pas.
charly
 
Messages: 569
Inscrit le: 09 Sep 2019, 20:13
Localisation: Corrèze

Re: Une étoile de plus

Messagepar Aurélia22 » 17 Fév 2020, 22:08

Je ne sais pas quoi écrire à part que je suis de tout cœur avec toi et ton mari.
Mon django est parti il y a bientôt 3 semaines et c’est tellement dur ...
Moi aussi c’était mon premier BA. Et quel chien ! Quel vide aujourd’hui..
Ce n’est pas avec ces quelques mots que je vais sécher tes larmes, mais courage, Hilti veille sur toi.. Il est certainement apaisé à cet instant.
Aurélia et Patton of the Dream of Haïti
Django du Val d’Anzin
Avatar de l’utilisateur
Aurélia22
 
Messages: 1579
Inscrit le: 31 Jan 2010, 01:26
Localisation: Près de Etretat

Re: Une étoile de plus

Messagepar Dabov38 » 18 Fév 2020, 00:30

J'ai toujours la larme à l'œil quand un de nos compagnons nous quitte. Comme à beaucoup ça me rappelle de tristes souvenirs. Quel bonheur ils nous font partager, mais quel déchirement leur départ, quel vide ils nous laissent ! Je suis de tout cœur avec vous et comme tous ceux qui ont vécu ce drame nous comprenons votre chagrin. Courage. J'espère que lorsque la douleur se sera estompée vous pourrez à nouveau accueillir une nouvelle boule de poils pour avoir à nouveau le bonheur de partager votre vie avec un B.A. RIP Hilti continue a veiller sur tes maîtres du paradis des bons chiens.
Prénom: Daniel
Pensée: Plus je connais les hommes plus j'aime mon chien (Fernand Gravey).
MARS le chien de mon adolescence 8/11/1963 - 20/05 1977
VIC : 12/07/1984 - 15/12/1987
Avatar : OSLO du val du Meffrey 21/06/1998 - 24/11/2008
Avatar de l’utilisateur
Dabov38
 
Messages: 1307
Inscrit le: 09 Jan 2010, 16:52
Localisation: ALLEVARD 38

Re: Une étoile de plus

Messagepar markus34 » 18 Fév 2020, 14:18

Je ne vous connaissais pas Florina, ni Hilti mais je pleure en lisant votre témoignage .Qu'est ce que ça fait mal quand nos gros nous quittent :( .
Il est parti sereinement auprès de vous.
Avatar de l’utilisateur
markus34
 
Messages: 1079
Inscrit le: 31 Juil 2019, 12:36

Re: Une étoile de plus

Messagepar Florina » 18 Fév 2020, 18:01

Merci à tous pour vos messages,
C’est vrai qu’aucun mot ne peut apaiser la douleur ou combler ce vide, mais on se sent un peu moins seule dans la souffrance.
J’avais un peu honte de revenir après une si longue absence avec une si triste nouvelle.
Quand j’aurai un peu plus le moral, je ferai un montage résumant sa vie, pour le moment je ne peux pas.
Ses affaires sont au même endroit, dans la cuisine il y a encore son lit (que je lui avais fabriqué moi-même), sa couverture dans le salon, ses gamelles dans l’entrée, rien n’a bougé. Je ne peux pas, j’ai l’impression de le faire partir une deuxième fois…Dans 15 jours nous allons récupérer ses cendres et il faudra encore décider quoi faire avec.
Dans une boite, j’ai gardé les poils que le véto lui a rasés sur la patte pour la piqûre, j’ai coupé une mèche de sa queue de poilu, j’ai même gardé les derniers rameaux qu’il nous a ramenés dans la maison, mêlés dans son poil…je sais, c’est complètement débile, mais c’est plus fort que moi !
J’ai la tête pleine de souvenirs, tout se bouscule, je pleure et je ris en pensent à toutes les bêtises qu’il a fait, à tous nos petites habitudes, le soir je regarde l’heure tout en me disant, ben non, il est 19 h mais loulou ne viendra plus réclamer sa gamelle…à table on se regarde avec Alain en pensent la même chose : tant pis les croutes de fromage finiront sur le tas de fumier. Le matin on le cherche inconsciemment du regard dans la cuisine, mais il n’est plus là ! En buvant mon premier café le matin je tends encore l’oreille pour savoir s’il se lève pour sortir, mais non…
Il y a quelques années, quand il a sérieusement commencé à diminuer, quand j’ai pensé pour la première fois qu’il devra partir un jour, dans pas si longtemps que cela, j’ai chassé mes idées noires en me disant que d’ici là, j’en aurais peut-être assez d’organiser ma vie au tour de lui, malade, que je serai peut-être soulagée de ne plus avoir à m’inquiéter pour lui, le surveiller comme le lait sur le feu, que je n’en souffrirai pas tant que cela…mais non.
Je ne sais pas si j’en prendrai un autre, un jour. Dans nos grands moments de complicité je lui disais souvent : « toi, gamin, t’es le meilleur, t’es l’amour de ma vie, il n’y aura un pas autre pour t’arriver à cheville ma bouille de clown, mon cabochard d’amour. T’es mon seul et unique. »
C’est quand que ça fera moins mal ???? Je vous le dirai, promis !
Merci encore
Florina
 
Messages: 1178
Inscrit le: 11 Mars 2010, 13:18
Localisation: Nancy

Re: Une étoile de plus

Messagepar barouk88 » 18 Fév 2020, 21:21

ouh la la ........ je viens de lire ton texte ............ et j'en ai les larmes aux yeux ........ :(

Dis toi que tu ne l'as pas abandonné, que tu l'as accompagné jusqu'au bout, tu l'as caressé, tu lui as parlé et cela c'était très important pour lui . A présent, de là haut il veille sur toi ......

Garde en toi les meilleurs moments passés ensemble , je te souhaite beaucoup de courage !!!
Pascale
___________

On ne peut remplacer un chien, on peut juste en aimer un autre !
Avatar de l’utilisateur
barouk88
Modérateurs
 
Messages: 10205
Inscrit le: 09 Jan 2010, 18:51
Localisation: Vosges

Re: Une étoile de plus

Messagepar Vaudaben » 18 Fév 2020, 22:40

J'avoue, j'ai lu le texte hier et j'ai pas su répondre. On est beaucoup à avoir perdu un vieux compagnon ces trois derniers mois. Moi c'était ce foutu vendredi 13 décembre, Akenn avait 14 ans et 5 mois...
Bref ça remue très très fort :cry:

Bravo d'avoir su l'accompagner aussi bien. C'est notre rôle, on leur doit tant. Et vous l'avez tenu à merveille.
Laissez vous le temps du deuil, c'est important de le respecter. Pour certains c'est rapide, pour d'autres non mais chacun son rythme !

Peut être un jour vous aurez envie de vous ouvrir à une autre histoire. Peut-être pas. Ça sera la vie qui continue.
D'ici là, plein de douces pensées pour vous accompagner dans ce difficile moment.
Myriam - Elevage du Chant de la Terre

BAT : Laïric, Oaelynn et Satyne du Chant de la Terre
BBM : Maasaï des EDG
Avatar de l’utilisateur
Vaudaben
 
Messages: 1541
Inscrit le: 05 Sep 2011, 13:23
Localisation: Somme

Re: Une étoile de plus

Messagepar Ozone » 19 Fév 2020, 15:17

Comme Vaubaden j'ai lu votre trés bel hommage sans pouvoir répondre tant mon émotion était forte. Vous avez pu l'accompagner en étant le plus à son écoute et tout votre amour pour pour lui transparaît dans votre témoignage. Je vous souhaite que l'apaisement ne soit pas trop long à s'installer dans votre cœur afin que seuls les bons souvenirs des moments heureux passés avec lui arrivent sans que le cœur chavire.
Avatar de l’utilisateur
Ozone
 
Messages: 586
Inscrit le: 09 Jan 2014, 10:51

Suivant

Retour vers Hommage à nos chiens disparus

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit